Un programme de rééducation réussi doit reconnaître qu'une personne qui a acquis une invalidité doit s'occuper des problèmes sociaux et émotionnels en plus des problèmes physiques. Les personnes ayant une déficience permanente sont confrontées à toute une série de problèmes dans tous les domaines de leur vie. Le personnel des services d'intégration communautaire et de loisirs - qui travaillent dans le cadre de l'équipe de traitement - joue un rôle essentiel en aidant les personnes à régler ces divers problèmes. Les personnes sont aidées à explorer à la fois leurs capacités et leurs limites, leurs points forts et leurs vulnérabilités et à mieux comprendre leurs nouvelles circonstances afin de faire les ajustements nécessaires pour reconstruire leur vie.

En développant les intérêts récréatifs des patients, leurs réseaux sociaux et leurs liens avec la communauté, ils sont en mesure d'identifier les facteurs qui influent sur leur motivation et leur estime de soi. Ceci est crucial pour s'assurer que les patients tirent le bénéfice optimal de leur réadaptation. Simplement réhabiliter les individus à leur plein potentiel physique ne réussira pas sans aborder tous leurs  problèmes de vie.

Les loisirs sont divers. Ils doivent être choisis en fonction des préférences des patients, mais également en adéquation avec leur situation :

·         Sorties et socialisation ;

·         Plein air et aventure ;

·         Artisanat et travaux manuels ;

·         Maison et jardinage ;

·         Art et expression de soi ;

·         Jeux et sports ;

·         Santé et bien-être ;

·         Développement personnel ;

·         Apprentissage tout au long de la vie ;

·         Musique et divertissement.

Comment choisir?

Posez-vous les bonnes questions :

·         Qu'est-ce qui me rend vraiment heureux ?

·         Quand est-ce que je ressens et me sens le plus vivant ?

 

·         Qu'est-ce qui m'aide à ressentir de l’impatience ?